Saint Mauguille

Solitaire en Picardie (✝ v. 685)

Saint Madelgisile ou Mauguille paraît être né en Irlande et être venu en France avec saint Fursy. Il fut le compagnon de ses voyages. A la mort de celui-ci, il se retira parmi les religieux de Gentule ou de Saint Riquier qu'il édifia par l'exemple de ses vertus. Les marques d'estime qu'il en recevait lui firent craindre le poison de l'orgueil. église de Saint Mauguille Pour s'en garantir il obtint de son abbé la permission d'aller se cacher dans la solitude à Monstrelet sur la rivière d'Authie: là il servit Dieu avec une nouvelle ferveur dans les exercices de la vie contemplative. Étant tombé malade, il fut secouru par les moines de Saint Riquier et par un saint solitaire anglais. On a dit mais sans fondement que ce solitaire nommé Vulgan avait été archevêque de Cantorbéry. Mauguille et Vulgan vécurent ensemble unis par les liens de la charité la plus tendre. Saint Mauguille survécut peu de temps à Saint Vulgan... (d'après: Vies des pères, des martyrs, et des autres principaux saints, volume IV, page 565)
A Boufflers 80150, il y a une église dédiée à Saint Mauguille - Secteur Ponthieu Marquenterre - Paroisse St Gilles d'Authie-Maye - diocèse d'Amiens

Dates de Fête

30 mai

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager