Le Saviez-vous ?
Le site Nominis a été créé en 1999 et mis en ligne au bout d'un an de travail, sur le fond comme sur la forme !
A découvrir

Feter Noel

WebTV CEF

Saint Authaire

père de saint Ouen (7ème s.)

Authaire, Autharius ou Oye
Originellement, au VIIe siècle, Authaire était un Comte franc chargé par le roi Clotaire II de l'administration judiciaire et fiscale du canton. A l'époque dans chaque 'pagus' (canton) l'autorité royale était représentée par un Comte; Authaire, grand propriétaire foncier gérait «un véritable centre humain réunissant en son territoire toutes les activités rurales de l'époque.»
Vers l'An 610,
saint Colomban,  moine irlandais venu de l'Abbaye de Bangor, comté de Down pour évangéliser la Gaule, fut reçu chez Authaire, aristocrate franc, 'Seigneur d'Ussy'.  Pendant son séjour, Colomban convertit toute la famille au Christianisme: Authaire, sa femme Aiga, sa fille Magnafilde, et ses trois célèbres fils Adon, Dadon (saint Ouen de Rouen) et Radon.
Saint Authaire et ses trois célèbres fils Adon, Dadon et Radon, fondateurs de trois Abbayes, créateurs d'un important lieu de vie en Brie - Ussy Sur Marne
(Paroisse Saint Jean les deux jumeaux - secteur paroissial des cinq clochers - diocèse de Meaux)

Un vitrail du XIXe siècle de l'église Saint-Authaire d'Ussy-sur-Marne (77260) représente saint Colomban à la villa de saint Authaire, lorsqu'il bénit saint Adon et saint Dadon.
Grand fonctionnaire Royal à la cour de Clotaire II, il a participé aux fondations monastiques de la Brie en donnant ses terres et a contribué au développement de la mouvance colombanienne.
Au début du VIIe siècle, Authaire, aristocrate à la cour de Clotaire II fut à l'origine des fondations monastiques sur ses terres autour de la Villa Vulciacum aujourd'hui Ussy-sur-Marne (Seine-et-Marne).
Trois enfants sont nés de son premier mariage avec Aiga, Adon (fondateur de Jouarre), Dadon (futur saint Ouen), Radon (fondateur du monastère de Radolium, Reuil-en -Brie - Seine-et-Marne).
Colomban aurait passé l'hiver 610-611 dans la maison d'Authaire. Jonas de Bobbio écrit dans la Vie de saint Colomban que le moine irlandais bénit Adon et Dadon, en employant le qualificatif d'infantuli ce qui laisserait supposer que Radon n'était pas encore né. La visite de Colomban, comme ailleurs portera ses fruits: Adon fonde le monastère de Jouarre, vers 630, Radon celui de Reuil-en-Brie et Dadon (saint Ouen) celui de Rebais (Seine-et-Marne) en 637.
En ce début du VIIe siècle la société aristocratique mérovingienne est un mélange de différents peuples (Gallo-romains, Francs, Alamans, Burgondes...). Ces unions sont facilitées par l'apport de la religion chrétienne qui joue un rôle de catalyseur. Dans un tel contexte on comprend mieux l'engagement monastique de cette famille. Authaire prit pour seconde épouse Mode qui se retirera au monastère de Jouarre (Seine-et-Marne).
La paroisse d'Ussy-sur-Marne est encore aujourd'hui sous le vocable de Saint Authaire. La légende raconte qu'Authaire serait enterré dans cette église mais les origines de celle-ci remontent au XIe siècle. Hidegaire écrit dans la vie de Saint Faron au IXe siècle qu'Authaire fut enterré dans le territoire de la villa d'Ussy-sur-Marne et il se fait connaître avec éclat par ses mérites et de grands miracles.
(Association Les Amis de Saint Colomban de Luxeuil)

Dates de Fête

24 avril

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager