Bienheureux Joachim de Flore

Abbé (✝ 1202)

- sur le site portail de la vie monastique
"Né en Calabre, Joachim fut d'abord page à la cour de Roger de Sicile. Après un voyage en Terre Sainte, il se fit prédicateur ambulant.
Il entra chez les Cisterciens de Sambucina, puis devint abbé de Corazzo en 1177. Il quitta sa charge et devint solitaire non loin de l'abbaye.
En 1183, il s'installa à Flore avec quelques compagnons. La règle de vie qu'il rédigea était plus rigoureuse que celle des cisterciens, et en 1194 il se sépara pour créer un l'Ordre de Flore. Les Constitutions furent approuvées par le pape Célestin III en 1196. On estime qu'il initia ainsi le premier mouvement de réforme que connut l'Ordre Cistercien dans sa longue existence."
- texte envoyé par Jean Devriendt, thèse de théologie 2001
"...Il a aussi pris part aux querelles de son temps au sujet de la Trinité. Sa théologie trinitaire fut condamnée et jugée hérétique par le Concile de Latran IV en 1215, cependant, pour ses vertus et la qualité de sa vie monastique, Honorius III le déclara 'bienheureux' en 1223..."

Dates de Fête

29 mai, Fête Locale

Prénoms

Joachim

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Anne et Joachim
Mère et père de la Vierge Marie (Ier siècle.)
Braulio & ses c. Joseph, Joachim, Zosime, Serge...
dix-neuf prêtres, religieux et laïcs martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Didace, Emmanuel, Vincent, Joachim
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Joachim de Sienne
religieux de l'Ordre des Servites de Marie (✝ 1303)
Joachim He Kaizhi
catéchiste et martyr en Chine (✝ 1839)
Joaquín Piña Piazuelo (Acisclo)
religieux de l'Ordre de Saint-Jean de Dieu et martyr (✝ 1936)
Sévérien Baranyk et Joachim Senkivskyj
prêtres basiliens martyrs en Ukraine (✝ 1941)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager