Saint Trond

Prêtre en Hesbaye, Belgique (✝ v. 690)

Une vie édifiante qui fut influencée par saint Cloud. C'est lui en effet qui l'ordonna prêtre et l'instruisit dans la théologie. Par sa parole et son exemple, il affermit l’œuvre de saint Remi et des apôtres des Francs. Il ouvrit à Nivelles une école pour les jeunes gens, tandis que sainte Vulfetrude en ouvrait une pour les jeunes filles.
Une ville, dans la Belgique Flamande, en conserve la mémoire: Sint-Truiden.
Saint Guibert, Saint Trond, le Bienheureux Jean de Vandières, abbés et tous les saints moines du diocèse.
Parmi les moines qui se sont sanctifiés dans les monastères mosellans, bon nombre sont restés dans l'ombre. Citons seulement saint Guibert, qui fonda un monastère à Gembloux (Belgique), puis se retira à l'abbaye de Gorze, où il mourut le 23 mai 962. Saint Trond, qui naquit vers 628 dans la Hesbaye (Belgique). Il reçut sa formation à Metz (vers 654-658) et y fut ordonné prêtre. De retour dans son pays, il fonda, en 660, le monastère dont il devint abbé et qui prit plus tard le nom de Saint-Trond (près de Liège). Il mourut en 693. Le bienheureux Jean de Vandières (ou de Gorze), qui fut, au Xe siècle, le principal animateur du mouvement de réforme parti de Gorze. Il mourut le 20 février ou le 7 mars 976.
(Source: Diocèse de Metz, mémoire le 23 mai)

À Zerkingen dans le Limbourg, vers 690, saint Trond, prêtre, qui donna ses biens à l'Église de Metz et construisit là, sur ses terres, un monastère où il rassembla des disciples.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Trond

Mais aussi les

Trudon

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager