Le Saviez-vous ?
L'équipe de Nominis reçoit chaque jour une dizaine de demandes de renseignements ou suggestions de modifications !
A découvrir

Feter Noel

WebTV CEF

Saint Abo de Tiflis

martyr à Tiflis (Tbilissi) en Géorgie (✝ 786)

Abo de TiflisNé à Bagdad dans la seconde moitié du VIIIe siècle, élevé comme musulman, il servit Nersès, prince de Géorgie retenu à Bagdad. Lorsque celui-ci fut libéré, Abo le suivit en Géorgie, en apprit la langue et la culture et, impressionné par les chrétiens, découvrit les Saintes Écritures et se convertit. Il ne put recevoir le baptême que plus tard quand Nersès dut s'enfuir au nord du Caucase, réfugié chez les Khazars. C'est lors du retour en Géorgie, à Tiflis, qu'Abo, ayant publiquement déclaré sa foi, fut arrêté fin 785. Au bout de 10 jours d'emprisonnement, de jeûne et de prières, il fut décapité.
Selon les paroles du synaxaire oriental: "Quand on lui enleva les chaînes, il arracha sa tunique et, nu comme au baptême, les bras en croix et le visage plein de joie, il tendit son cou sous l'épée en invoquant le Christ."
"De nombreux martyrs ont versé leur sang pour l'Evangile, lorsque professer la foi chrétienne était un délit passible de la peine de mort: des neuf enfants martyrs de Kola à sainte Shushanik, à saint Eustache de Mtskheta, à Abo de Tbilissi, jusqu'à la reine Ketevan. En raison de son histoire et de sa culture chrétienne, la Géorgie mérite la reconnaissance de l'Eglise universelle."
(source: discours de
Jean-Paul II au palais patriarcal de Tbilissi, le 8 novembre 1999, lors de son voyage en Inde et en Géorgie)
"Éduqué par les meilleurs maîtres de l'Islam, c'est au service du duc de Géorgie, Nersés, qu'il découvrit la foi chrétienne. Abo, passionné des lettres et de culture, se rapprocha du christianisme. Après avoir reçu le baptême, il fut accusé d'infidélité à l'Islam. Refusant d'abjurer sa nouvelle foi, Abo de Tbilissi, après un long chemin de souffrances, il fut mis à mort le 6 janvier 786 par le Khalife Musa al-Hadi."
Honoré le 21 janvier dans l'Église de Géorgie. (source:
diocèse de Marseille)

«Ne pleurez pas sur moi, mais soyez joyeux, car je vais vers mon Seigneur».

Dates de Fête

6 janvier

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager