Le Saviez-vous ?
Le site Nominis a été créé en 1999 et mis en ligne au bout d'un an de travail, sur le fond comme sur la forme !
A découvrir

Feter Noel

WebTV CEF

Saint Ernier

moine à Ceaucé dans l'Orne (VIe siècle)

L'évangélisation de notre région a pu venir d'abord par les moines qui s'établirent dans l'un ou l'autre de ces petits 'pays'. Le Perche garde le souvenir de Ste Céronne, une moniale venue de la région de Béziers, morte en 490. Le Passais reçut au VIe siècle Ernier, Bômer, Fraimbault, Auvieu, venus de Mici, près d'Orléans.
(source: histoire du diocèse de Séez)
Au VIe siècle, Céaucé fut l'une des premières paroisses de la région. L'évêque du Mans envoya de nombreux ermites pour prêcher le christianisme dans les campagnes. St Ernier, l'ermite chargé de notre région, remplaça les mercures romains par des calvaires et fut sans doute à l'origine des pèlerinages du 'petit tour'. St Ernier était, en outre, le protecteur des moissons. Ces processions existent encore aujourd'hui et la relique du 'bras de St Ernier' se trouve toujours dans l'église.
(source: Mairie de Ceaucé)
C'est là que vient s'établir au VIe siècle, un ermite, Saint Ernier, envoyé par Saint Innocent, alors évêque du Mans. Il fonde un ermitage au coeur des solitudes boisées du Passais et ses miracles défraient tôt la chronique. En son honneur se tient une procession aux étranges rites, chaque année vers le 10 août.
(source: blog 'Thème du voyage' - 'la paroisse de Banvou dans l'Orne')
Autre contact: Ceaucé fait partie de la paroisse Saint Sauveur en Domfrontais.

Dates de Fête

9 août

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager