Saint Mesme

abbé à Chinon (5ème s.)

Maxe, Mexme ou Maxime.
Disciple de Saint Martin, il fonde un monastère à Chinon vers le milieu du Ve siècle
Illustrations: extraits de 'Vies des pères, des martyrs et des autres principaux saints' page 480 au 20 août.
Un internaute nous communique: "Ce Saint disciple de St Martin, serait mort vers 463 d'après Grégoire de Tours. Après un séjour à Lyon au monastère de L'Île-Barbe, il revint en Touraine et fonda le monastère de Chinon. A la suite du siège de la ville par les Wisigoths en 463 il obtint par des prières une pluie abondante qui apporta l'eau nécessaire aux assiégés."
Saint Maxe est particulièrement honoré à Bar-le-Duc (Meuse) dont il est le protecteur. Il n'est guère de cas où les habitants ne l'aient invoqué (calamités publiques, pour faire tomber la pluie durant les grandes sécheresses et pendant les périodes de pluies continuelles pour les faire cesser)
- Qui était saint Maxe? paroisse saint Maxe du Barrois, diocèse de Verdun.
À Chinon en Touraine, au Ve siècle, saint Mesme, abbé. D'abord moine sur l'île Barbe à Lyon, il construisit ensuite un monastère sur les bords de la Vienne et y mourut dans un âge avancé.

Martyrologe romain

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager