Le Saviez-vous ?

Utilisez l'alerte e-mail, pour être prévenu de la fête d'un saint, une semaine avant, la veille ou le jour même!

A découvrir

Saints et Bienheureux, VaticanNews

WebTV CEF

Saint Nizier

évêque (✝ 561)

ou Nicet.
Né dans la région de Limoges, il fut le père spirituel de Théodoric Ier, roi d'Austrasie qui le fit évêque de Trêves. L'historien saint Grégoire de Tours nous parle de son admirable sainteté. Il connut l'exil durant quelque temps pour avoir reproché ses fautes au roi Clotaire. Nous avons sa souscription (signature d'approbation) aux conciles de Clermont en 535, au cinquième concile d'Orléans en 549 et au concile de Paris en 551. Il nous reste de lui deux lettres sur l'arianisme et celle où il demande à l'empereur Justinien de lutter contre les hérétiques nestoriens.
À Trèves en Rhénanie, l'an 561, saint Nizier, évêque. Au témoignage de saint Grégoire de Tours, il se montrait fort dans sa prédication, redoutable dans les controverses, constant dans son enseignement et d'une admirable sainteté. Pour avoir reproché ses fautes au roi des Francs Clotaire, il fut même envoyé en exil.

Martyrologe romain

Prénoms

Nizier

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Nizier
évêque de Vienne (Ve siècle)
Nizier de Lyon
Evêque de Lyon (✝ 573)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite