Saint Milos

martyr (IVe siècle)

et ses disciples, les saints Ebor, Papas* et Sénoï.
Ils vivaient à l'époque du roi des Perses dont la cruauté fut grande contre les chrétiens. Milos fut arrêté, et le gouverneur se servit de lui comme s'il était un jouet. Puis il eut le cœur percé. Ses compagnons périrent aussi dans les tortures.
*peut-être saint Papas, martyr en Lycaonie.

Prénoms

Milos

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite