Le Saviez-vous ?
Le site Nominis a été créé en 1999 et mis en ligne au bout d'un an de travail, sur le fond comme sur la forme !
A découvrir

Eglise et bioéthique

WebTV CEF

Saint Amaranthe

martyr dans le Tarn (IIIe siècle)

ou Amarand.
Martyr dont on ne connaît que la mort non loin du village de Vieux dans le Tarn, à quelques distances d'Albi. Très tôt son tombeau fut un lieu de pèlerinage très fréquenté.
"Le martyr Amarand, enseveli près de la ville d'Albi, après avoir consommé son combat pour la foi, est vivant dans la gloire... Sa tombe a été longtemps négligée, se recouvrant de buissons et de ronces, mais, sur l'ordre du Seigneur, elle a été révélée aux peuples chrétiens et la crypte dans laquelle il reposait a été mise au jour avec éclat. Ainsi s'exprime Grégoire de Tours, se référant à un récit de sa Passion qui est perdu et qui a donc été écrit, au plus tard, au début du VIe siècle. Amarand a-t-il été victime des persécutions du temps de saint Saturnin? En tout cas, la tradition a gardé le souvenir de l'emplacement de sa sépulture, à trois kilomètres environ à l'est d'Albi, où une église dédiée à sa mémoire est signalée au XIIIe siècle, plusieurs fois ruinée et restaurée par la suite et où des ermites ont vécu, au moins de manière intermittente, jusqu'aux approches de la Révolution française. Et pourtant, la tombe était vide, depuis au moins le IXe siècle. Le corps du martyr avait été transféré à Vieux, où s'était fondée une communauté de chanoines, qui voulaient sans doute enrichir leur église de précieuses reliques. C'est là que les fidèles sont venus nombreux en pèlerinage, pour vénérer le martyr albigeois, jusqu'en 1494, date à laquelle l'évêque d'Albi, Louis d'Amboise, recueillit ses restes dans sa cathédrale.
Aucune église aujourd'hui dans le diocèse n'est sous le vocable de saint Amarand; la dernière était celle d'une paroisse, maintenant disparue, aux environs de Cadalen. Mais c'est à lui qu'a été dédié l'autel, consacré en 1969, de la nouvelle chapelle Saint-Martin, non loin du lieu de sa sépulture."
Extrait de: Les saints de chez nous du père Robert Cabié (source: Saint Amarand - diocèse d'Albi
)
À Vieux sur le territoire d'Albi, saint Amarand, vénéré comme martyr.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Amaranthe

Mais aussi les

Amarande

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager