Sainte Ida

ermite en Suisse (XIIe siècle)

ou Itte.
Elle avait épousé un seigneur suisse qui bientôt la soupçonna d'infidélité alors qu'il n'en était rien. Il la défenestra. Elle sortit indemne de cette chute de plus de vingt mètres. Miraculeusement sauvée d'une mort affreuse, elle se retira dans les forêts de la région, vivant inconnue en ermite soutenue par les simples villageois. Après dix-sept ans de cette vie retirée, le seigneur son époux la découvrit un jour qu'il chassait. Il lui demanda pardon de son accusation mensongère et voulut la ramener au château. Ce qu'elle refusa, s'étant consacrée à la vie religieuse. Elle entra dans un monastère voisin dont elle devint l'abbesse et c'est là que Dieu vint la chercher pour l'éternité.
Près de Fischingen en Suisse, sans doute au XIIe siècle, sainte Ida, recluse.

Martyrologe romain

Prénoms

Ida

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Ida
(✝ 1250)
Ida de Herzfeld
A la cour de Charlemagne (✝ 825)
Ida de Lewis
moniale cistercienne en Belgique (✝ v. 1260)
Ida de Louvain
Femme du Comte de Boulogne (✝ 1113)
Itte de Nivelles
bénédictine à Nivelles (✝ 652)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager