Saint Maur

évêque en Hongrie (✝ 1070)

Moine, il fut l'un des fondateurs du monastère Saint-Martin de Pannonhalma et remarqué pour son observance scrupuleuse par le roi saint Étienne, qui le jugea digne de l'épiscopat. Evêque des "Cinq Eglises" (Pecs) en Hongrie, en 1036, il continua l’œuvre d'évangélisation qu'avait commencée la conversion du roi saint Etienne. Il rencontra saint Emeric. Il écrivit plusieurs vies des saints. Son culte, populaire dès les premières années après sa mort, fut confirmé par le Pape Pie IX en 1848.
Aux Cinq Églises (Pecs) en Hongrie, l'an 1070, saint Maur, évêque, qui fut moine à Saint-Martin de Pannonhalma et remarqué pour son observance scrupuleuse par le roi saint Étienne, qui le jugea digne de l'épiscopat.

Martyrologe romain

Prénoms

Maur

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Maur
Disciple de saint Benoît (✝ 584)
Maur
moine (✝ 555)
Maur
évêque et martyr (✝ v. 300)
Maur
martyr à Rome
Papias et Maur
Soldats de l'armée romaine (3ème s.)
Raban Maur
Abbé de Fulda et archevêque de Mayence (✝ 856)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager