Bienheureuse Jeanne-Marie de Maillé

Tertiaire franciscaine, pénitente à Tours (✝ 1414)

Ses parents l'engagèrent dans le mariage alors que son cœur était pour la virginité. Les jeunes époux prirent les commandements de Dieu comme règle de conduite et ces châtelains adoptèrent trois enfants pauvres. La maladie frappa Jeanne-Marie. Leur château fut pris d'assaut par les Anglais après la défaite de Poitiers en 1356. Son époux mourut après seize années de bonheur conjugal. Refusant de se remarier, sainte Jeanne-Marie se retira à Tours, se préoccupa des malades, des indigents, des mendiants. Elle donna tous ses biens, ses terres et seigneuries au monastère du Liget. Repoussée par les riches comme insensée, elle se fit humble servante à l'hôpital de Saint Martin. C'est là qu'elle connut de nombreuses grâces mystiques. Peu à peu, sa sainteté fut reconnue. statue de sainte Jeanne-Marie de Maillé, paroisse Saint-Laud, Angers Elle pria et œuvra pour l'extinction du grand Schisme d'Occident. Tertiaire de Saint François, elle vint habiter près du couvent des Cordeliers de Tours et, de cette pauvre demeure terrestre, elle s'en fut vers la Cité céleste.
"Jeanne de Maillé était née à Luynes en 1332 et fut enterrée à Tours en 1414. Elle a vécu à Tours, Sillé le Guillaume et en Anjou. Elle fut tertiaire franciscaine. Elle vécut, dit-on, dans la prière et la charité envers les pauvres."
(illustration: statue de sainte Jeanne-Marie de Maillé, paroisse Saint-Laud, Angers)
La paroisse Bienheureuse Jeanne-Marie de Maillé du diocèse de Tours en fait mémoire.
Un vitrail datant de 1883 dans la Collégiale Notre Dame de l'Assomption à Sillé le Guillaume retrace la vie de Jeanne-Marie de  Maillé, baronne de Sillé de 1347 à 1414. (Conseil général de la Sarthe)
À Tours, en 1414, la bienheureuse Jeanne-Marie de Maillé, veuve. Son mari mort à la guerre, sa famille la rendit responsable de la perte de leurs biens; elle fut expulsée du château de Sillé, réduite à la misère, repoussée des siens, et vécut à peu près recluse dans une cellule près du couvent des Mineurs, mendiant son pain, mais mettant toute sa confiance en Dieu seul.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Jeanne-Marie

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Jeanne Bonomo
Mystique bénédictine (✝ 1670)
Jeanne-Marie Condesa Lluch
fondatrice espagnole des Servantes de l'Immaculée Conception. (✝ 1916)
Madeleine-Thérèse, Marie, Marguerite, Jeanne-Marie
religieuses martyres à Orange (✝ 1794)
Marie de Sainte Nathalie (Jeanne-Marie Guerguin)
franciscaine martyre en Chine (✝ 1900)
Rosalie Rendu
Soeur de Saint-Vincent-de-Paul (✝ 1856)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager