Les Quarante Martyrs de Nicopolis

martyrs en Arménie (✝ v. 316)

Nous connaissons leur mort par une lettre de saint Basile le Grand à Eusèbe de Samosate. Plusieurs notables de la cité et quarante autres chrétiens furent arrêtés en cette période où l'empereur d'Orient Licinius multipliait les arrestations alors que l'empire d'Occident connaissait la paix religieuse de Constantin. Saint Léonce, saint Maurice et saint Daniel eurent d'abord la mâchoire brisée à coups de pierre. Puis on les jeta tous, entassés dans une prison, sans nourriture ni eau, malgré une chaleur torride. Deux de leurs geôliers se convertirent. Le gouverneur décida alors de les mutiler tous, en leur faisant couper bras et jambes, puis de les jeter ainsi et vivants dans une fournaise.
À Nicopolis en Arménie, vers 320, les saints martyrs Léonce, Maurice, Daniel, Antoine, Anicet, Sisinnius et d'autres compagnons, qui, sous l'empereur Licinius et par ordre du préfet Lysias, furent soumis à toutes sortes de tourments.

Martyrologe romain

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager