Saint Méen

abbé (✝ 617)

Méven, Maine ou Mewen (en latin Mevennus désigné sous les noms de Conard Méen, Conald Mewen).
Il est célébré en Bretagne avec beaucoup de ferveur. D'origine galloise, c'est dans son pays d'origine qu'il fréquenta les écoles monastiques.
Il vint en Bretagne armoricaine dans la région de Dol avec saint Magloire et saint Samson. Il évangélisa la région de Vannes et fonda, vers 600, l'abbaye de Saint Jean en Gaël qui fut détruite par les Normands, puis un second monastère près d'Angers. C'est dans ce monastère que se retira Judicaël après son abdication.
Saint Méen le Grand-35290.
"D'après la tradition, Méen (ou Meven) est né 520 à Ork, dans le sud du pays de Galles. Disciple de saint Samson, il accompagne son maître en Armorique. Plus tard il quitte Dol et fonde son propre monastère à Gaël, et c'est là qu'il meurt le 21 juin 617." (diocèse de Quimper et Léon - Saint Méen)
Voir aussi: Pèlerinage à St Méen des Rougiers en Aveyron - Un peu d'Histoire.
Ce pèlerinage est célèbre depuis les temps immémoriaux. A quelques kilomètres de Couffouleux, par de petites routes qui relient Camarès à Lacaune, se situe à 800 mètres d'altitude, un petit hameau nommé Saint Méen.
Quelques maisons blotties au fond d'une ravine qui dévale de l'arête volcanique du Merdélou, c'est ici qu'un moine venu de Bretagne, passa et christianisa cette source dont l'eau a fait et fait encore aujourd'hui de nombreux miracles.
Ce petit hameau est le centre d'un pèlerinage le plus réputé et le plus fréquenté du sud Aveyron. Saint Méen a ses fidèles et ses amis, qui pour rien au monde ne voudraient manquer ce rendez-vous du 24 juin. On y accourt des quatre coins de l'Aveyron, de l'Hérault, de la Lozère, du Tarn, de la Haute Garonne. De nombreux pèlerins, plusieurs milliers, qui chaque année viennent prier ce saint venu de Bretagne. Saint Méen est invoqué pour obtenir la guérison des maladies de la peau. Saint Méen fait partie des saints guérisseurs de Bretagne. En voici d'autres, ils ont pour nom, Sainte Appoline invoquée pour les maux de dents, Saint Colomban invoqué pour rendre l'esprit aux demeurés, Sainte Eugénie invoquée contre la surdité, Saint Hervé invoqué contre la peur, Saint Mamert invoqué pour les maux de ventre, Saint Yvertin invoqué pour les maux de tête, Saint Hubertin invoqué contre la rage. (source:
diocèse de Rodez)
- vidéo : Monftort, Paimpont, Saint-Méen : le sentier des 3 abbayes en Brocéliande.
Des internautes nous signalent:

- A Mortefontaine en Thelle dans l'Oise (60570) il y a une chapelle St Méen, il parait qu'il y avait des processions et pèlerinages pour guérir les maladies de peau.
- Il existe à Brûly-de-Pesche en Belgique, une petite église et une fontaine dédiées à saint Méen ou saint Main; l'eau de la fontaine est réputée avoir le pouvoir de guérir les maladies grâce à une neuvaine de prières à saint Méen.
- Il existe aussi une chapelle dédiée à Saint Méen, au Cellier en Loire Atlantique.
- Il existe une fontaine saint Méen à Nailloux près de Toulouse.
- Il y a une église Saint-Men à Gourdieges dans le Cantal.
À Gaël en Bretagne, au VIe siècle, saint Méen, abbé. Né au pays de Galles, il se retira dans la forêt au coeur de l'Armorique et y fonda un monastère.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Méen

Mais aussi les

Méven
Mewen

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager