Saint Théophane

(✝ 1588)

Né dans le Péloponèse, à Kalamata, il fut envoyé par ses parents comme apprenti tailleur à Constantinople. Constamment maltraité par son patron chrétien, il s'engagea dans le corps des enfants qui se préparaient à devenir janissaires au palais. Il y reçut pendant sept ans une éducation complète turque et arabe. C'est au cours de ces études qu'il découvrit le christianisme qu'il avait apostasié et il voulut expier cette faute en confessant publiquement sa conversion. Le juge d'Athènes ne l'écouta pas. Celui de Larissa le fit flageller de six cents coups de fouet et le renvoya. Il partit alors pour Constantinople et se présenta au tribunal du sultan. Il fut alors condamné. Les bourreaux lui coupèrent deux lanières de peau en forme de croix du dos à la poitrine, le juchèrent à l'envers sur un mulet, les mains cloués à la selle et l'exhibèrent dans rues, nu, jusqu'au lieu de l'exécution. Là ils le suspendirent à des crocs tandis que la populace lui lançait des pierres et le frappait à coups de bâtons. Il y resta tout le jour et toute la nuit. Au matin, il fut encore lacéré et on lui creva les yeux. C'est ainsi qu'il rendit son âme à Dieu. Des pieux chrétiens rachetèrent son corps martyrisé

Dates de Fête

8 juin, Fête Locale

Prénoms

Théophane

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Jean-Théophane Vénard
missionnaire, martyr au Tonkin (✝ 1861)
Théophane
(✝ 815)
Théophane de Naoussa
(VIe siècle)
Théophane l'Hymnographe
évêque de Nicée (IXe siècle)
Théophane le Chronographe
Moine et higoumène à Samothrace, exilé par Léon l'Arménien (✝ 817)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager