Saint Villebaud

martyr (✝ v. 660)

ou Vulbas.
Gouverneur de Franche-Comté et du pays de Gex au temps de Dagobert, il fut mis à mort par le maire du palais de Bourgogne, jaloux d'avoir été contrarié par son influence auprès des grands de ce royaume. La paroisse de Saint Vulbas fut un pèlerinage fréquenté jusqu'au XIXe siècle. Saint Vulbas-01150.
"...A Saint Vulbas, dans la plaine de l'Ain, la modernité d'une centrale nucléaire voisine avec une trace parmi les plus anciennes de la chrétienté dans l'Ain. Dans l'église de ce village se trouve le tombeau de Saint Vulbas, qui gouverna la Bourgogne vers 650, et fut mis à mort à cause de sa foi."
Vulbas (ou Villebaud) est né dans une famille noble de Bourgogne. Il sert victorieusement dans les armées du roi Dagobert . Il devient ensuite gouverneur de Franche-Comté et du pays de Gex mais, jalousé par le maire du palais de Bourgogne, Flachoald, il est assassiné vers l’an 650. Vulbas est regardé comme martyr mort pour la justice.
Les religieux du Monastère de Condat, en remerciement pour les bienfaits que Vulbas leur avait accordé, firent transférer son corps dans l’église du village qui s’est appelé depuis Saint-Vulbas. Le sarcophage en marbre blanc du saint y est toujours visible, et cette paroisse est restée un centre de pèlerinage jusqu’au XIXe siècle.
(Diocèse de Belley-Ars)

Dates de Fête

10 mai, Fête Locale

 

Données Protégées - Reproduction Interdite