Sainte Argyrie

(✝ 1725)

Martyre. Grecque, elle venait de contracter mariage quand un Turc qui était follement amoureux d'elle, l'accusa d'avoir manqué à sa parole à son égard, affirmant qu'elle devait l'épouser et se convertir à l'Islam. Transférée à Constantinople, elle fut emprisonnée pendant dix-sept ans, partageant sa cellule avec des femmes qui ne partageaient ni sa piété, ni sa vertu. Elle eut beaucoup à en souffrir et elle mourut dans son cachot.

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite