Sainte Kyranna

Martyre (✝ 1751)

Originaire d'un village proche de Thessalonique, elle fut remarquée par un janissaire dévoré d'amour pour elle à cause de sa beauté. Conduite de force devant le juge par son amant déçu, elle fut faussement accusée par lui. Jetée en prison, elle eut à subir les pires affronts et les gardes s'acharnèrent sur elle, au point que les détenus de droit commun se révoltèrent pour la soutenir. Son geôlier, durant les sept jours de tels supplices, la suspendait par les aisselles, ensanglantée. Et c'est ainsi qu'elle rendit son âme à Dieu.

Prénoms

Kyra

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Cyriaque et ses compagnons
Martyrs à Rome (✝ v. 304)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite