Saint Bacchus

Martyr en Syrie, avec son compagnon Serge (✝ v. 300)

On vénérait leur tombe à 200 kms à l'est d'Alep en Syrie, dès la fin du IIIe ou du début du IVe siècle. Serge aurait été un officier supérieur romain, commandant avec son collègue Bacchus une troupe d'élite composée de Barbares, appelée la Schola Gentilium. Ils furent tous deux dénoncés comme chrétiens et confessèrent courageusement leur foi. Bacchus meurt sous la flagellation; Serge, après divers tourments dont il sort indemne, est finalement décapité. Il ne reste que quelques ruines de ce qui fut un centre de pèlerinage d'une richesse inouïe. Au VIe siècle, on bâtit même une muraille de trois mètres d'épaisseur entourant un rectangle de 500 mètres sur 100 mètres pour protéger des voleurs les dons que faisaient les pèlerins.
L'église des Ukrainiens à Rome, place de la Madonna dei Monti, leur est dédiée (Parrocchia Sergio e Bacco degli Ucraini, en italien)
À Rosafa en Euphratésie de Syrie, au IIIe ou IVe siècle, les saints Serge et Bacchus, martyrs.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Bacchus

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Bacchus
(IXe siècle)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite