Saint Gilles Marie de Joseph

Franciscain à Naples (✝ 1812)

Originaire de Tarente dans le sud de l'Italie, il était cordier de son état. Il rejoignit les franciscains de Naples où il passa sa vie comme portier de son monastère, accueillant avec délicatesse et patience les visiteurs, les importuns et les quémandeurs, ce qui lui valut d'être béatifié en 1888.
Canonisé le 2 juin 1996 par le pape Jean-Paul II Place Saint-Pierre.
Égide Marie de Saint Joseph François Antoine Postillo (1729-1812)
"Le franciscain, qu'aujourd'hui le Pape élève aux suprêmes honneurs des autels, fut un fidèle disciple du Séraphique Pauvre d'Assise. À l'égal de François, il vit en totale adhésion à l'Évangile, ne voulant ce qui donne honneur et prestige, mais ayant toujours une prédilection pour les choses cachées et humbles et se préoccupant surtout de posséder l'esprit du Seigneur et d'agir toujours selon sa volonté...Pour tous le nouveau Saint devient " parole d'espérance ", témoin attrayant de la miséricorde du Père, invitation à la solidarité et au partage, un frère qui nous anime à vivre avec fidélité l'Évangile de la charité!"
(Source:
biographie site du Vatican)
À Naples, en 1812, saint Gilles-Marie de Saint-Joseph (Joseph Pontillo), religieux franciscain, qui tous les jours dans les rues de la cité mendiait l'aumône très humblement et en échange donnait des paroles de consolation.

Martyrologe romain

Prénoms

Gilles

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Gilles
Un des six premiers compagnons de saint François d'Assise (✝ 1262)
Gilles
Ermite près de Narbonne, en Septimanie (✝ 720)
Gilles de Santarem
prêtre dominicain (✝ 1265)
Gonzalve, Joseph, Gilles
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite