Sainte Savine

Soeur de saint Savinien (✝ 313)

Elle était la soeur de saint Savinien dont nous parlons ce même jour. C'est en revenant de Rome qu'elle apprit le martyre de son frère. Elle se rendit sur sa tombe et c'est là qu'elle mourut en rendant grâce à Dieu, selon le récit d'un antique martyrologe du diocèse de Troyes.
Un internaute nous écrit: "Il y a un vitrail à son effigie dans la cathédrale de Troyes. Et une commune de l'agglomération troyenne porte son nom. L'église de Sainte-Savine conserve notamment le sarcophage de Ragnégisile, évêque de Troyes du VIIe siècle, qui fit rechercher les reliques de la sainte."
Savine, la soeur de Savinien, ne se consolant pas de l'absence de son frère, entreprit le voyage des Gaules. En apprenant la mort de Savinien à un mille de Troyes, elle défaillit et mourut. Ragnégisile, Évêque de Troyes, ayant une véritable dévotion pour elle, y fit édifier au VIIe siècle, un oratoire, autour duquel se construisit le village de Sainte-Savine, à l'emplacement de l'église actuelle. (commune de Sainte-Savine)

Prénoms

Savine

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Savine
Pieuse veuve de Lodi en Italie du nord (✝ 311)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager