Saint Cadoc

Moine gallois (6ème s.)

Saint CadoMoine gallois, il fonda de nombreux monastères, en particulier celui de Llandcarvan dans la région de Cardiff, qui fut une pépinière de saints. Il vint en Bretagne et vécut avec saint Gildas dans une île du golfe du Morbihan. De retour dans son pays, il protégea ses compatriotes bretons contre les envahisseurs saxons, ce qui lui valut d'être assassiné par eux. Les Gallois vénèrent ce saint évêque comme un martyr. Il est aussi très populaire en Bretagne où de nombreuses chapelles lui sont dédiées, neuf dans le Finistère, sept dans les Côtes d'Armor et cinq dans le Morbihan.
Il est aussi nommé Cadfan, Kadvaël ou Kadvoz. Un "pardon" le célèbre le 21 septembre à Gouesnach dans le Finistère.
saint Cado (Cadou) fêté le 22 septembre au diocèse de Quimper: "Il n'est pas impossible que notre saint Cado soit le célèbre fondateur de l'abbaye de Llan-carvan au Pays de Galles (+ vers 577). Quoi qu'il en soit, celui que nous honorons en Bretagne fut ermite à l'Ile Cado (Morbihan). Sa vie en fait un grand pèlerin. Il est traditionnellement le patron des lutteurs."
Voir aussi "l'ère des saints": de 600 à 800 environ site du diocèse de Vannes.
Illustration: Sculpture de Saint-Cado sur l'île de Saint-Cado sur la rivière d'Étel dans le Morbihan.
En anglais:
- Saint Cadoc catholic church, Glasgow
- St Cadoc's church, Llancarfan près de Cardiff
Au monastère de Llancarvan au pays de Galles, au VIe siècle, saint Cadoc, abbé, sous le nom de qui plusieurs monastères ont été établis dans ce pays, mais aussi en Cornouailles et en Bretagne.

Martyrologe romain

Prénoms

Cadfan

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager