Bienheureux Gomidas Keumurdjian

martyr (✝ 1707)

Gomidas Keumurdjian était le fils d'un prêtre arménien de Constantinople. Marié très jeune, il aura 7 enfants. Devenu prêtre, il sera attaché au siège patriarcal. C'est l'époque où l'Eglise latine tente de renouer l'unité avec les Eglises d'Orient. Il se rattache au Siège de Rome, mais avec sagesse et prudence.
Les patriarches arméniens persécutent les partisans de l'union et il est bientôt déféré au sultan de Constantinople qui lui propose d'adhérer à la foi de l'Islam pour le sauver. Il refuse et il est décapité.
À Constantinople, en 1707, le bienheureux Gomidas Keumurgian, prêtre et martyr. Né dans l'Église arménienne, père de famille ordonné prêtre, il garda fermement et propagea la foi catholique professée au Concile de Chalcédoine. Il fut pour cela souvent poursuivi, subit maintes épreuves et finalement tomba, décapité, en récitant le symbole de Nicée.

Martyrologe romain

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite