Saint Josse

Prince breton, ermite dans le Ponthieu (✝ 669)

ou Judoc ou Judoce.
Frère cadet du roi breton saint Judicaël, il alla vivre en ermite dès qu'il fut veuf et se retira dans le Pas-de-Calais, dans le nord de la France. La Bretagne et l'Artois le vénèrent depuis et plusieurs localités sont sous vocable: Saint Josse-62170 et Saint Judoce-22630.
Fils d'un roi de Bretagne, Josse (ou Judoc), frère de saint Winoc et de Rodichaël, renonça au monde à la mort de son épouse. Il reçut le sacerdoce et mena une vie d'ermite en divers lieux. C'était à l'époque du roi Dagobert. Après avoir accompli le pèlerinage de Rome, il mourut dans son ermitage un 13 décembre à la fin du VIIe siècle. Ses reliques sont conservées dans l'église paroissiale de Saint-Josse-sur-Mer. Saint Josse est l'objet aujourd'hui encore d'un pèlerinage. (source: Saints du Pas de Calais - diocèse d'Arras)
A voir aussi: "A qui Santiago semble trop loin, c'est à St Josse qu'il vient!" Saint Josse/Picardie - Au pays du plus ancien patron des pèlerins
Dans le Ponthieu, au nord de la Gaule, vers 668, saint Josse, prêtre et ermite. Fils de Juthaël, roi de Domnonée en Bretagne, et frère de saint Judicaël, pour ne pas être contraint de succéder à son père, il quitta sa patrie et se retira pour mener en divers endroits la vie érémitique.

Martyrologe romain

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager