Saint Gunther

Ermite (✝ 1045)

ou Gonthier.
Noble qui se convertit après une jeunesse désordonnée. Il se fit moine en Thuringe, à Niederatlaich. Il fut ermite les dernières années de sa vie sur les flancs d'une montagne bavaroise qui, depuis, s'appelle "Gunthersberg."
À Brennov en Bohême, l'an 1045, la mise au tombeau de saint Gunther, ermite, qui, après une jeunesse désordonnée, se retira d'abord dans l'obscurité de la vie monastique, puis dans les solitudes éloignées des forêts entre la Bavière et la Bohême, et là il vécut et mourut, aussi uni à Dieu que séparé des hommes.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Gunther

Mais aussi les

Gouziern
Gunthiern

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite