Saint Patient

Evêque de Lyon (✝ v. 480)

Évêque de Lyon. Il consacrait ses veilles à la prière et employait les sommes d'argent pour soulager les pauvres et la misère de son peuple. En un temps de famine, il fit parvenir du blé aux villes des bords du Rhône et de la Saône, par voie fluviale, afin d'aider la population affamée. Saint Sidoine Apollinaire en fait l'éloge.
"...On vit éclater en lui dans un degré éminent toutes les vertus pastorales... il sait joindre la sévérité à la miséricorde et unir l'activité avec la discrétion et la sagesse. Saint Sidoine son ami et son contemporain ne sait ce qu'il doit louer davantage ou son zèle pour le culte de Dieu ou sa charité envers les pauvres... Il fallait assurément que la providence multipliât ses revenus entre ses mains pour fournir, comme il faisait tout à la fois, à bâtir de nouvelles Eglises riches et magnifiques, à réparer, orner et embellir les anciennes et à nourrir les pauvres de la plupart des Villes des Gaules... Sous son épiscopat, la foi et la religion prenaient de jour en jour de nouveaux accroissements par sa sollicitude pastorale et le nombre des hérétiques diminuait considérablement par ses prédications assidues..." (page 504 - Histoire littéraire de la France qui comprend le Ve siècle de l'Eglise)
À Lyon, vers 480, saint Patient, évêque. Poussé par la charité, il fit distribuer une grande quantité de blé aux cités le long du Rhône et de la Saône, pour venir en aide aux populations affamées et consacra largement son apostolat à convertir les hérétiques et à prendre soin des indigents.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Patient

 

Données Protégées - Reproduction Interdite