Saint Donatien

et ses compagnons, martyrs à Carthage (✝ 484)

En Afrique du Nord, le roi Vandale arien Hunéric persécute les chrétiens qui restent attachés à la foi romaine du concile de Nicée. Il fait arrêter les évêques les plus influents dont Donatien, Praesidius (Préside), Mansuetis (Mansuet), Germain, Fusculus (Fuscule)  et Laetus (Létus). Il les envoie en exil, après leur avoir infligé cent cinquante coups de bâton qui les brisent.
En une seule année, environ cinq mille chrétiens seront eux aussi exilés hors d'Afrique.
En 484, Hunéric, fils de Geisérich, porta un nouvel édit de persécution dont Victor, évêque de Vite dans la Byzacène, nous a raconté les effets. Ce Victor était probablement d'origine africaine (Historia persecutionis africance a S. Viclore patrice Vitensis episcopo, lit-on dans un manuscrit), et il écrivit le récit des persécutions dont il fut tout ensemble le témoin et la victime. Son ouvrage paraît dater de l'année 486.
Commémoraison des saints Donatien, Praesidius, Mansuet, Germain et Fusculus, évêques en Afrique. En 482-484, dans la persécution des Vandales, par ordre du roi arien Hunnéric, pour avoir affirmé la vérité catholique, ils furent battus très violemment à coups de bâton , puis condamnés à l'exil. Parmi eux était aussi Laetus, évêque de Nepte en Byzacène, homme courageux et très érudit, qui, après une détention longue et infecte, souffrit le supplice du feu.

Martyrologe romain

Prénoms

Donatien

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Donatien
évêque de Reims (✝ 389)
Donatien
évêque de Châlons (IVe siècle)
Donatien et Rogatien
Martyrs à Nantes (✝ v. 304)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager