Saint Patrocle

Ermite dans le Berry (✝ v. 576)

Un chercheur de Dieu. Quand sa mère lui proposa de se marier: "Je t'ai trouvé la plus belle fille du pays", il répondit: "Laissons cette beauté faire le bonheur des autres et permettez-moi de suivre ma vocation." Il devint alors clerc du diocèse de Bourges, mais comme il ne pouvait partager le repas commun parce qu'il jeûnait sans cesse, il alla s'établir à Néris-les Bains. Il ouvrit une école et une église, mais il partit à nouveau à cause du nombre de ceux qui venaient le voir et le distrayaient dans sa vie contemplative. Il alla s'enfouir dans la forêt de Colombier pour rester uni à Dieu.
- Saint Patrocle, le silence de la parole (Maison diocésaine Saint-Paul - diocèse de Moulins)
- Les livres des miracles et autres opuscules, Grégoire de Tours, (livre numérique) où sa vie est décrite (page 252).
À  Colombier dans le Berry, vers 576, saint Patrocle, prêtre, qui vécut en ermite missionnaire.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Patrocle

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Patrocle
martyr (✝ 273)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager