Saint Barlaam

Martyr à Antioche de Syrie (✝ v. 303)

Un paysan, et, selon les gens du monde, un homme grossier. Mais devant Dieu, un homme de sagesse. Pour lui faire répandre l'encens devant la statue de l'empereur, on le lui mit dans sa main, puis on plaça sa main sur des charbons ardents, espérant qu'il l'ouvrirait et ferait tomber l'encens sur les charbons. Il se laissa brûler plutôt que de sembler faire un sacrifice.
À Antioche de Syrie, vers 303, saint Barlaam, martyr. Simple villageois rempli de la sagesse du Christ, alors qu'on avait placé dans le creux de sa main des charbons ardents et de l'encens, il surmonta la violence du feu par la constance invincible de sa foi, en laissant brûler sa main plutôt que de sembler faire un sacrifice.

Martyrologe romain

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager