Bienheureux Joan Roig i Diggle

martyr en Espagne (✝ 1936)

- Le 3 octobre 2019, décret (en italien) de reconnaissance du martyre de Joan Roig i Diggle.
Né le 12 mai 1917 à Barcelone et tué dans la nuit du 11 au 12 septembre 1936 à Santa Coloma de Gramanet en Espagne à l'âge de 19 ans.
Joan Roig i Diggle... Le 20 juillet 1936, des miliciens rouges brûlent le siège de la Fédération  des Jeunes Chrétiens de Catalogne (FJCC), créée en 1932, qui compte 8 000 garçons avant la guerre. Une persécution commence...
Maud, la mère de Joan, s’est rappelée ensuite de ce que son fils faisait ces jours-là : « Il soulageait les peines, encourageait les timides, rendait visite aux blessés, cherchait quotidiennement les morts dans les hôpitaux. Chaque nuit, au pied du lit, le crucifix serré dans ses mains, il implorait la clémence, le pardon, toute la miséricorde et la force. »
Les églises de Barcelone sont fermées. Le père Llumá, qui est le directeur spirituel de Joan, donne au jeune homme une réserve eucharistique afin qu’il puisse se rendre chez des particuliers pour s’occuper des plus démunis. Joan dit à la famille Rosés qu’il visite le jour de sa mort, le 11 septembre 1936 : « Je ne crains rien, je prends le Maître avec moi. »
Quelques heures plus tard, des miliciens anticléricaux frappent à la porte de sa maison. En partant, Joan dit à sa mère en anglais : « God is with me. » (Dieu est avec moi).
La patrouille l’emmène à côté du nouveau cimetière de Santa Coloma de Gramanet. Les miliciens lui permettent de dire quelques derniers mots. « Que Dieu vous pardonne comme je vous pardonne », dit-il...
- Zenit
En espagnol:
- Joan Roig Diggle, camino hacia la beatificación
- Joan Roig Diggle un mártir de 19 años que murió porque no tenía miedo de defender a Cristo

«Il est mort parce qu'il n'avait pas peur de défendre Christ»

Dates de Fête

11 septembre

Prénoms

Joan

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager