Le Saviez-vous ?

Utilisez l'alerte e-mail, pour être prévenu de la fête d'un saint, une semaine avant, la veille ou le jour même!

A découvrir

WebTV CEF

Eglise et bioéthique

Bienheureux André Grasset de Saint-Sauveur

canadien martyr de la Révolution française (✝ 1792)

André Grasset de Saint-Sauveur (1758-1792), né à Montréal, martyr québécois de la Révolution française, béatifié le 17 octobre 1926.
Le 2 septembre 1792, au cours d'un simulacre de procès, chacun des 92 prêtres et des 3 évêques prisonniers des Carmes doit répondre à la question: "Avez-vous prêté le serment à la Constitution civile du clergé?" Suite à la réponse négative de l'inculpé qui répond: "Ma conscience me le défend", celui-ci est jeté au bas du petit perron qui donne dans le jardin où l'attendent des sbires avec baïonnettes, sabres et piques jusqu'à ce qu'il ait rendu le dernier soupir.
Quand, en 1927, les Sulpiciens québécois décidèrent de fonder un externat classique au nord de Montréal pour répondre au développement de la métropole, ils pensèrent tout naturellement à donner le nom d'André Grasset à cet établissement scolaire afin d'offrir à la jeunesse d'ici, venue s'abreuver au savoir supérieur, un modèle de dépassement issu du terroir. Le bienheureux André de Montréal a préféré la société des prêtres en août 1792, plutôt que de vivre à Paris avec son père et sa mère et échapper ainsi aux assassins. En septembre 1792, il a préféré la mort à l'apostasie. Ces deux choix successifs témoignent de sa fidélité à la promesse du baptême. Rappelons qu'André Grasset est le premier Canadien de naissance à être élevé sur les autels.
Un autel dédié aux martyrs de la Révolution française et notamment à l'un d'eux, André Grasset de Montréal, se trouve dans la chapelle vitrée du Saint-Sacrement, à l'entrée de la basilique Notre-Dame de Montréal.
(diocèse d'Edmundston)

Dates de Fête

2 septembre

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager