Bienheureux Jean-François Burte

prêtre et ses compagnons martyrs de la Révolution française (✝ 1792)

En août 1792, trois évêques, plus de deux cents prêtres et quelques laïcs sont emprisonnés à Paris pour refus de serment à la Constitution Civile du Clergé. Ils sont massacrés dans les premiers jours de septembre.
Le 17 octobre 1926, Pie XI proclame bienheureux cent quatre-vingt-onze d'entre eux morts Martyrs. Parmi eux, l'Église de Saint-Dié vénère le Père Jean-François Burte.
Né à Rambervillers, le 22 juin 1740, il entre à 17 ans chez les Cordeliers (Franciscains de la stricte observance), à Nancy. Docteur en théologie, il y est professeur; puis à Paris il devient procureur général de sa province.
Avec lui meurt aux Carmes un jeune diacre de Nancy, le bienheureux Antoine de Ravinel.
(diocèse de Saint-Dié)

Dates de Fête

2 septembre

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager