Bienheureux François Zanfredini

tertiaire franciscain à Pesaro, ermite à Monte Granario (✝ v. 1350)

A la mort de ses parents, François distribua son héritage aux nécessiteux et fonda trois ermitages. Il se retira sur les pente du mont Saint Bartolo sous un rocher qui semblait retenu par une intervention divine. La tradition dit qu'il avait un coq comme animal de compagnie pour le réveiller le matin et que des villageois bien intentionnés le tuèrent un jour où François était malade pour lui donner à manger. Peiné par ce qu'ils avaient fait, il prit l'animal mort dans ses mains et fit un signe de croix qui ranima le coq.
À Montegranaro dans les Marches, vers 1350, le bienheureux François Zanfredini, appelé Checco de Pesaro, du Tiers-Ordre de saint François. Il distribua tous ses biens aux pauvres et vécut dans un ermitage qu'il s'était construit, donnant, pendant quarante ans, un exemple de pénitence, de prière et de bonnes oeuvres.

Martyrologe romain

Dates de Fête

5 août

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager