Bienheureux Basile Hopko

évêque auxiliaire de Presov et martyr en Slovaquie (✝ 1976)

"Au cours des années 1949 et 1950, le parti communiste intensifia sa persécution envers les évêques du diocèse de Presov dans le cadre d'un projet visant à la disparition de l'Église grecque-catholique. Le 27 mars 1950, S.Exc. Mgr P. Gojdic et Mgr Hopko furent placés en isolement. A partir de ce moment, commença une période de persécution pour le clergé et les fidèles de l'Église grecque-catholique. Parmi les victimes figure le Père Vasil' Hopko qui pendant 26 ans, allait subir de dures persécutions:  résidence surveillée (1950); internement dans un monastère (1950); condamnation à une peine de détention de 15 ans pour haute trahison (1951-64); libération pour motifs de santé. Pendant cette période, malade et épuisé physiquement et psychologiquement, il habita chez un prêtre grec-catholique (1964); séjour dans une maison de repos pour prêtres âgés (1964-68); annulation de la condamnation sans réhabilitation (1968-70).
Le 23 juillet 1976 il mourut à Presov. Son autopsie révéla une forte présence d'arsenic dans ses os, le poison ayant été administré, selon les analyses, à faibles doses pendant une longue durée."
Vasiľ Hopko (1904-1976) béatifié le 14 septembre 2003 lors du voyage apostolique en Slovaquie , Messe et béatification des martyrs Basile Hopko et Zdenka Schelingová sur la Place de Petr?alka à Bratislava: Homélie - Biographie.
À Prjashev en Slovaquie, l'an 1976, la passion du bienheureux Basile Hopko, évêque auxiliaire de Presov et martyr. Sous le régime communiste athée, alors qu'il était au service des fidèles de rite byzantin, il fut jeté en prison et subit des sévices et une maladie longue et douloureuse qui le conduisirent à la mort.

Martyrologe romain

Dates de Fête

23 juillet

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager