Saints Arès, Promus et Élie

martyrs égyptiens (✝ v. 308)

Ils étaient de nationalité égyptienne et de foi chrétienne. Ayant appris comment étaient torturés les confesseurs martyrs pour le nom du Christ, ils se mirent en route pour aller les voir, les saluer et soigner leurs plaies. Lorsqu'ils arrivèrent à Ascalon, les gardiens les ayant repérés comme étrangers les arrêtèrent et les conduisirent au gouverneur de la ville, Firmilien. Quand ils eurent expliqué leurs intentions, celui-ci leur demanda de renier le Christ et de sacrifier aux dieux. Comme ils refusaient, le gouverneur donna l'ordre de jeter Arès dans le feu, d'arracher les yeux de Promus et de lui couper les pieds et de mettre à mort Élie par l'épée.
À Ascalon en Palestine, en 308 ou 309, les saints martyrs Arès, Promus et Élie. Venus d'Égypte et voulant gagner la Cilicie pour visiter et encourager les confesseurs du Christ dans la persécution de Maximin, ils furent arrêtés à Césarée, on leur creva atrocement les yeux, on leur coupa les pieds et on les mena à Ascalon où, sur l'ordre du juge Firmilien, ils achevèrent leur martyre, Arès sur le bûcher, les autres par la décapitation.

Martyrologe romain

Dates de Fête

14 décembre

Prénoms fêtés

Arès

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager