Saint Eadbert

Evêque de Lindisfarne (✝ 698)

A la mort de Saint Cuthbert, évêque de Lindisfarne, en 687, saint Edbert (Eadbert, Eadbeorht) lui succéda. Bède Le Vénérable écrivit qu'Edbert fut un homme remarquable par sa connaissance des Écritures et son obéissance aux Commandements de Dieu, en particulier par sa générosité. Bede nous rapporte que chaque année, saint Edbert «obéissait à la loi de la Dîme dans l'Ancien Testament, donnant un dixième de son bétail, de sa récolte, de ses fruits et de ses vêtements aux pauvres».
Onze ans après le décès de Cuthbert, on ouvrit son tombeau et on découvrit le corps sans corruption, ses jointures toujours souples, et ses vêtements propres et nets. Edbert baisa les vêtements qui avaient recouvert le corps du saint, puis ordonna qu'on lui enfilât des vêtements neufs et qu'on lui réalisât un nouveau tombeau. Ce dernier, dit-il, devant recevoir une place d'honneur. Et il donna pour instruction à ses moines de laisser un espace en dessous de ce cercueil pour son propre tombeau.
Edbert imita son prédécesseur dans d'autres actes pieux, passant 40 jours de méditation solitaire deux fois par an - au Carême et durant l'Avent - sur une petite île, et construisant de belles églises. Il fit placer un toit en plomb sur l'église en bois bâtie par Saint Finan et dédiée à Saint Pierre sur Lindisfarne.
Mort le 6 Mai 698, Edbert repose, comme Cuthbert, dans la cathédrale de Durham, les corps des deux saints y ayant été transférés en 875 après avoir voyagé de longues années durant pour échapper aux prédateurs venus de Scandinavie.
Source: courrier d'un internaute.
À Lindisfarne, en Northumbrie d'Angleterre, l'an 698, saint Edbert, évêque, qui succéda à saint Cuthbert et s'illustra par sa connaissance des Écritures, l'observance des préceptes divins et surtout la générosité de ses aumônes.

Martyrologe romain

Dates de Fête

6 mai, Fête Locale

Prénoms fêtés

Eadbert

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager