Sainte Macre

martyre à Fismes (✝ v. 287)

A Fismes en Champagne, sur le territoire de Reims, sainte Macre, martyrisée sous le préfet Rictovaire durant la persécution de Dioclétien. Gravement mutilée, elle mourut dans sa prison.
Au propre du diocèse de Reims, on fête le 6 janvier Sainte Macre, vierge et martyre, jeune chrétienne de Reims, martyrisée à Fismes vers l'an 300.
A l'intérieur de l'église de Fismes, il y a deux statues de sainte Macre. On la représente en général avec des tenailles à la main.
"On dit que ce fut sous Rictius-Varus, préfet du prétoire, que sainte Macre, vierge, remporta la couronne du martyre. Elle souffrit dans l'île que forme la Nore en tombant dans la Vesle, près du lieu où est présentement la ville de Fîmes, au diocèse de Reims. Les auteurs sont partagés sur le jour de sa mort; les uns la mettent au 6 Janvier, et les autres au 2 ou au 3 Mars. Son corps fut enterré auprès de l'endroit où elle avait été martyrisée. On le transféra depuis à Fîmes, et on le déposa, sous le règne de Charlemagne, dans une église magnifique qu'un nommé Dangulfe avait fait bâtir sous l'invocation de la Sainte. Il s'opéra divers miracles dans cette église, ainsi que dans une autre où les reliques de sainte Macre avaient été d'abord déposées. L'église de la Fère en Tardenois au diocèse de Soissons, porte le nom de notre sainte martyre."
(source: Vies des pères des martyrs et des autres principaux saints Par Alban Butler, Godescard)

Dates de Fête

6 janvier

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager