Saint Tryphon

martyr (✝ v. 251)

Martyr originaire de Lampsaque en Phrygie (Asie Mineure), fêté le 1er février au martyrologe romain.
Tryphon, martyr en Bithynie, était originaire de Phrygie, ainsi que saint Respice son compagnon. Ils furent élevés, dès le berceau, dans les principes de la foi et de la piété chrétienne. L'an 251, ils furent arrêtés comme chrétiens et conduits à Nicée devant le gouverneur de Bithynie, nommé Aquilin, qui les fit cruellement déchirer et tourmenter en plusieurs autres différentes manières. Les trouvant invincibles, il leur fit couper la tête le 1er février de l'an 251, jour auquel les Grecs fêtent saint Tryphon. Les Latins, qui le font le 10 novembre, lui joignent non seulement saint Respice, mais encore une vierge nommée sainte Nymphe, car les corps de ces trois martyrs sont ensemble à Rome dans l'église du Saint-Esprit, sous un même autel. (source: Bibliothèque sacrée, ou Dictionnaire universel historique, dogmatique ... par Charles Louis Richard)
En Phrygie, commémoraison de saint Tryphon, martyr.
Sainte Nymphe (Ninfa) était avant 1624 l'une des quatre saintes patronnes de Palerme, en Sicile, les trois autres étant sainte Agathe, sainte Christine et sainte Olive.

Martyrologe romain

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Nymphas et Eubule
Confesseurs (Ier siècle.)
Tryphonia de Rome
veuve et martyre (IIIe siècle)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager