Saint Joseph-Benoît Cottolengo

prêtre à Turin (✝ 1842)

(1786-1842)
Prêtre italien qui fonda à Turin 'la petite maison de la Providence' au service des nécessiteux et des malades. La fondation est devenue aujourd'hui une œuvre imposante. 
Chemin de croix en compagnie des saints (pour le Jubilé des Prêtres) Texte du P. André Marie Sicari o.c.d.:
Ton prêtre, Saint Joseph Benoît Cottolengo, vécut de longues années de son sacerdoce en parcourant une voie riche d'aises et d'honneurs, jusqu'à ce que tu le fisses 'tomber' devant le grabat sanglant d'une pauvre parturiente, à laquelle tous avaient refusé l'assistance.
Il eut seulement le temps de donner l'extrême-onction à la mère et le baptême à l'enfant, avant de les voir mourir. Mais il se releva, saisi par la grâce. Il était devenu - comme ensuite il aimera se dénommer - 'le manœuvre de la Divine Providence.'

À Chieri près de Turin, dans le Piémont, en 1842, saint Benoît-Joseph Cottolengo, prêtre. Mettant uniquement sa confiance dans l'aide de la divine Providence, il ouvrit une maison, où il s'efforça de recevoir les pauvres, les malades de tout genre et les abandonnés.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Joseph-Benoît

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Joseph-Benoît Dusmet
bénédictin, archevêque de Catane (en Sicile) et cardinal (✝ 1894)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite