Sainte Bonite

bergère à Brioude (Xe siècle)

Bonita, Bonne Bonette ou Bonnette
"Un ancien bréviaire de Brioude (XIIIe sc) relate la vie de sainte Bonita. C'était une pieuse bergère, gardienne d'oies, au village d'Alvier, en face de Brioude. Se rendant chaque jour à Brioude pour prier sur le tombeau de saint Julien, elle aperçut des soldats cachés dans les roseaux: il s'agissait des normands venus par bateaux et qui s'apprêtaient à piller la ville. Aussitôt, elle donna l'alerte et sauva la cité du désastre." (source: Grand livre des saints culte et iconographie en Occident de Jacques Baudoin)
Vers 1650, une reconnaissance des reliques de sainte Bonette, à Brioude, fit découvrir une toute jeune fille. Elle serait née à Alvier sur l'Allier, et aurait consacré sa vie au culte de saint Julien. (Saints du diocèse du Puy-en-Velay)
À Brioude en Auvergne, vers le Xe ou XIe siècle, sainte Bonite, vierge.

Martyrologe romain

Dates de Fête

16 octobre

Prénoms

Bonne

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Beuve
abbesse de Saint Pierre de Reims (✝ v. 673)
Bonne d'Armagnac
(✝ 1462)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager