Saint José Maria de Yermo y Parres

Fondateur des Servantes du Sacré Coeur de Jésus et des Pauvres (✝ 1904)

Fondateur de la Congrégation des Servantes du Sacré Cœur de Jésus et des Pauvres.
Prêtre, José Maria de Yermo y Parres naît le 10 novembre 1851 dans une propriété à Jalmolonga près de Malinalco, État de Mexico. Son père est avocat. La mère meurt 50 jours après sa naissance. A 16 ans, il entre dans la Congrégation de la Mission à Mexico. Il fait ses études théologiques à Paris et est ordonné prêtre. Après des premières années d'un ministère prometteur, son état de santé l'oblige à ne desservir que deux petites églises, dont celle d'El Calvario. Il se sent humilié et avec quatre jeunes femmes généreuses, il fonde les Servantes du Sacré-Cœur de Jésus et des pauvres. Il est en butte à de nombreuses épreuves (calomnies, trahison etc.), mais il ne se décourage jamais et, en quelques années, il fonde des écoles, des hôpitaux, des maisons d'accueil pour les personnes âgées, des orphelinats, une maison pour les femmes et, peu avant sa mort, il engage sa famille religieuse dans une mission parmi les indiens Tarahumaras. C'est un "géant de la charité". Il meurt à Puebla de los Angeles. Dans le monde actuel qui a tant besoin de fraternité et de solidarité, l'exemple de son service, généreux, inventif et concret, contribuera à créer "un climat de fraternité entre tous dans le Christ" a dit de lui Jean Paul II.
Béatifié le 6 mai 1990 à Mexico (N.-D. de Guadalupe)
Canonisé par Jean-Paul II le 21 mai 2000 - voir Saints Cristóbal Magallanes et ses 24 compagnons.
Homélie de Jean-Paul II pour la canonisation, dimanche 21 mai 2000.
À Puebla au Mexique, en 1904, saint Joseph-Marie de Yermo y Parres, prêtre, fondateur de la Congrégation des Servantes du Sacré-Cœur de Jésus et des pauvres, pour venir en aide aux abandonnés dans leurs besoins corporels et spirituels.

Martyrologe romain

Dates de Fête

20 septembre

Prénoms

José-Maria

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

José María Arizmendiarrieta
prêtre espagnol (✝ 1976)
Raimundo Joaquín et José María
prêtres espagnols dominicains martyrs de la révolution (✝ 1936)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager