Le Saviez-vous ?
L'équipe de Nominis reçoit chaque jour une dizaine de demandes de renseignements ou suggestions de modifications !
A découvrir

WebTV CEF

Eglise et bioéthique

Sainte Balsamie

nourrice de saint Rémi (6ème s.)

Sainte Balsamie naquit de parents honnêtes (1). Ses vertus se répandirent dans l'église de Reims comme un baume odorant. D'après une tradition (2) très bien établie, elle fut la nourrice de saint Remi et la mère de saint Celsin, disciple bien-aimé de ce pontife, qui s'illustra par de nombreux miracles. Sainte Balsamie mourut le 16 novembre (3). Sa fête est placée, dans le nouveau Propre du Diocèse de Reims le 14 novembre; mais dans les anciens Bréviaires, conformément aux Martyrologes, elle est fêtée le 16 de ce mois. 
1. Larisvilla dit que sainte Balsamie était romaine d'origine - Marlot, tome 11, p. 101.
2. Flodoard
3. XVI cal. decemb. in Martyr. sancti Timothei.
Source donnée par le service diocésain, Vie des saints du diocèse de Reims Chanoine CERF, 1898

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager