Le Saviez-vous ?
L'équipe de Nominis reçoit chaque jour une dizaine de demandes de renseignements ou suggestions de modifications !
A découvrir

WebTV CEF

Eglise et bioéthique

Bienheureux Titus Brandsma

martyr, prêtre carme (✝ 1942)

Titus Brandsma est né le 23 février 1881 près de Boisward en Frise.
Il rejoint les grands carmes et devient recteur de l'université de Nimègue aux Pays-Bas.
Il est mort le 26 juillet 1942 dans le camp de concentration de Dachau.
- Son adhésion au Christ en tant que Carmélite, professeur et journaliste catholique a trouvé ses dernières épreuves et son aboutissement ecclésiastique dans les événements de la deuxième guerre mondiale et dans le camp de concentration Dachau. Il a montré sa dimension intérieure dans la détresse et dans la dégradation physique; dans la souffrance, il était lié au Christ. Sa solidarité avec les autres prisonniers, sa foi vécue fournissent lumière et espoir dans la division causée par la cruauté et l'inhumanité du camp. (d'après le discours de Jean-Paul II - allemand et italien - aux fidèles venus à Rome pour la béatification du père Titus Brandsma)
- Le Bienheureux P. Titus Brandsma, au camp de Dachau, donna son pauvre Chapelet, fait en cachette avec des petits bouts de cuivre et de bois, à l'infirmière haïe et méprisée de tous les prisonniers qui devait lui injecter l'acide phénique - à Dachau, le médecin du camp parlait sarcastiquement de "l'injection de grâce".
"Je ne sais pas prier!" - fut la réponse irritée de la femme. Il lui répondit avec douceur: "Tu n'as pas besoin de dire tout le Je vous salue Marie; dit seulement: "Priez pour nous pécheurs".
Et elle ne réussit plus à oublier le visage du prêtre âgé auquel elle avait donné la mort. Elle racontera ensuite: "Lui, il avait de la compassion pour moi!" Elle l'avait tué, mais il l'avait engendrée à la grâce. Chemin de Croix en compagnie des saints - P. André Marie Sicari o.c.d.
- Itinéraire spirituel du Carmel (Parole et Silence), texte de Titus Brandsma, carme néerlandais mort en déportation à Dachau. Enseignant et chercheur, il s'est passionné pour les questions de communication de la vérité, ce que les totalitarismes de toutes les époques ne peuvent tolérer parce qu'ils y décèlent une fragile, mais très efficace limite à leurs ambitions inhumaines. (d'après la recension sur le
site du Carmel)
- Un internaute nous signale: "Le dies natalis du bienheureux Titus Brandsma est bien le 26 juillet, mais comme ce jour est celui de la mémoire, obligatoire, des saints Anne & Joachim, les Carmes ont déplacé la fête au 27 juillet. Le bienheureux Titus Brandsma est un des patrons des espérantistes catholiques. Il était membre de l'IKUE, dans les années 1930."
Au camp de concentration de Dachau en Bavière, l'an 1942, le bienheureux Titus Brandsma, prêtre carme et martyr. De nationalité hollandaise, il supporta d'un coeur égal, pour la défense de l'Église et de la dignité humaine, toutes sortes de peines et de cruautés, offrant un exemple d'exquise charité envers ses codétenus comme aussi envers ses bourreaux.

Martyrologe romain

"Celui qui veut gagner le monde pour le Christ, doit avoir le courage d'entrer en conflit avec lui."

Dates de Fête

26 juillet

Prénoms

Titus

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Titus Zeman
prêtre salésien slovaque martyr (✝ 1969)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager