Saint Brice

Evêque de Tours (✝ v. 444)

Saint Brice et saint MartinOn dit qu'il fut recueilli et protégé par saint Martin, mais que Brice quitta le monastère "pour vivre avec de beaux chevaux dans ses écuries et de jolies esclaves dans sa maison." A la mort de saint Martin, il changea sa manière d'agir. Il lui succéda sur le siège épiscopal de Tours, donnant toute sa vie à l'Église durant quarante ans. Calomnié, accusé d'avoir rendu mère une de ses religieuses, il dut même aller se défendre devant le pape. Mais ses ouailles reconnurent l'innocence de sa vertu et le firent revenir pour qu'il soit à nouveau leur évêque. Ils le canonisèrent dès sa mort.
Liste des évêques de Tours: Saint Brice 400-447.
A lire aussi: Saint Brice, mort en 444, fut le successeur de saint Martin à l'évêché de Tours... "Les saints guérisseurs de Picardie" (Orroir, paroisse du Val de l'Escaut)
Un internaute nous signale que les lieux portant le nom de Saint-Brisson font référence à saint Brice.
À Tours, vers 444, saint Brice, évêque. Disciple de saint Martin, il succéda à son maître pendant quarante-sept ans, non sans subir de multiples travers et l'occupation de son siège par deux évêques successifs.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Brice

Mais aussi les

Bricet
Brix
Bryce

Patron(ne):

Juges

Saint Thaumaturge

invoqué pour les maux de ventre

Dictons

Tel jour Saint Brice, tel jour Noël, tel premier janvier.

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Brice
(VIe siècle)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager