Saint Tryphon de Kolsk

ermite (✝ 1587)

et son disciple martyr, saint Jonas.
Fils d'un prêtre de Novgorod, Tryphon s'enfonça dans les régions inhospitalières de la presqu'île de Kola, dans le Grand Nord, menant une vie érémitique au milieu des populations encore païennes. Sa bonté et ses prédications en convertirent beaucoup. Grâce à une donation du tsar, il put construire une église sur les bords du lac Ladoga.
Son monastère sera détruit par les Suédois sept ans après sa mort, en 1590. Son disciple, le starets Jonas, ainsi que plusieurs moines y furent alors massacrés.

 

Données Protégées - Reproduction Interdite