Saint John Roberts

prêtre et martyr en Angleterre (✝ 1610)

Nombreux furent les martyrs de la fidélité à l'Église catholique romaine, particulièrement en Angleterre et dans le Pays de Galles au XVIIe siècle, comme ce fut le cas pour les prêtres réfractaires en France cent ans plus tard.
John Roberts était originaire de Trawfynydd au nord du Pays de Galles. Sa foi le rendait plus proche de Rome que de la Communion anglicane. C'est pour cela que l'étudiant en droit à Oxford, profitant d'un séjour à Paris, s'en vint à Notre-Dame de Paris pour y être reçu dans l'Église catholique en 1598. Il fit ensuite profession religieuse chez les bénédictins de Compostelle et y fut ordonné prêtre. Il retourna en Angleterre en 1602, à l'abbaye de Downside et, durant la peste de Londres en 1603, il fut d'une admirable charité. Il fut emprisonné plusieurs fois. En 1610, alors qu'il célébrait l'Eucharistie, il fut arrêté et refusa de reconnaître le roi Jacques I comme chef de l'Église. Prisonnier dans la Tour de Londres, il fut exécuté comme beaucoup d'autres martyrs de cette époque à Tyburn.
Il fait partie des Quarante martyrs d'Angleterre et du Pays de Galles qui ont été canonisés en 1970.
À Tyburn, en 1610, saint Jean Roberts, bénédictin, et le bienheureux Thomas Somers, prêtres et martyrs. Condamnés à mort à cause de leur sacerdoce sous le roi Jacques Ier, ils furent pendus au même gibet en compagnie de seize voleurs.

Martyrologe romain

Prénoms

John

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

John Almond
prêtre et martyr (✝ 1612)
John Fisher
Evêque de Rochester, martyr (✝ 1535)
John Houghton
Martyr en Angleterre (✝ 1535)
John Rigby
martyr en Angleterre (✝ 1600)
John Southworth
Martyr en Angleterre (✝ 1654)
John Storey
Martyr en Angleterre (✝ 1561)
John Sullivan
prêtre jésuite irlandais (✝ 1933)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager