Le Saviez-vous ?

Utilisez l'alerte e-mail, pour être prévenu de la fête d'un saint, une semaine avant, la veille ou le jour même!

A découvrir

WebTV CEF

Rencontrer Jésus

Saint Avre

hiéromoine en Maurienne (VIIe siècle)

Aper ou Aupre.
Originaire de Sens, il voulut se retirer dans la solitude. Il resta quelque temps à Grenoble où il reçut une paroisse. Mais les calomnies l'en firent partir et c'est en Maurienne qu'il se construisit une cellule pour lui-même, une chapelle pour chanter Dieu et un hospice pour soigner les pauvres. Un village naquit de ce monastère, Saint Avre-73130.
- Dans le courant du VIIe siècle, Aupre, prêtre du diocèse de Sens, se rendant en Maurienne, séjourne dans le diocèse de Grenoble. Là, d'après la tradition, il est curé de La Terrasse, dans la vallée du Grésivaudan. Le culte immémorial de saint Aupre est confirmé par Pie X en 1904. (histoire du diocèse de Grenoble)Saint Aupré, tableau de Camille Bellion-Jourdan
Le service des 'archives historiques - diocèse Grenoble-Vienne' nous signale qu'un tableau a été réalisé  en 2011 par Camille Bellion-Jourdan (habitante de Saint-Aupre le Haut en Isère) pour le centenaire de l'église de Saint-Aupre-le-Haut (Isère, près de Voiron) et que, par ailleurs, le père Jean Prieur de Saint-Jean-de-Maurienne a aussi édité récemment un ouvrage documenté sur les saints de Savoie dans lequel figure 'un' saint Aupre.
Illustration: tableau réalisé par Camille Bellion-Jourdan pour les 150 ans de l'église de Saint-Aupre - 38960.
Prêtre séculier, né au VIIe siècle dans l'Yonne, il décida de suivre deux préceptes de l'évangile selon Saint-Luc: 'Celui qui ne renonce pas à tout ce qu'il possède, ne peut être mon disciple' et 'Nul n'est prophète en son pays'. Laissant biens et terres, il décida de rejoindre l'évêque de Saint-Jean-de-Maurienne Léporius, réputé pour sa sainteté. Mais il fut retenu par l'évêque de Grenoble, Clarus, qui lui confia la paroisse de La Terrasse. C'est sans doute en Isère qu'il s'installa dans une vie de sainteté, hébergeant, nourrissant, soignant pauvres et malades. Il fut et reste encore prié par les rhumatisants. (Les 150 ans de nos églises-ville de Saint-Aupre-le-Haut).
Saint-Aupré-le-Haut fait partie de la paroisse Notre Dame de Vouise, doyenné du Voironnais, diocèse de Grenoble.
Voir aussi:
Saint-Aupre, Saint-Avre - Noms de lieux de Suisse romande, Savoie et environs
Villages nommés d'après saint Aper, nom francisé en saint Avre, premier prêtre de La Terrasse, diocèse de Grenoble, au VIIe siècle. Il se retira pour vivre en ermite à La Chambre, diocèse de Saint-Jean-de-Maurienne. Son nom aper signifie 'sanglier' en latin.
Saint-Aupre, ecclesia Sancti Aupri vers 1100, parrocchia Sancti Apri et parrocchia Sancti Auro au XIVe siècle, commune et village du Pays voironnais (Voiron, arrondissement de Grenoble, Isère)
Saint-Avre, commune et village de la Basse-Maurienne (La Chambre, arrondissement de Saint-Jean-de-Maurienne, Savoie).

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager