Saint Angélis de Chio

(✝ 1813)

Il était médecin dans la région d'Ephèse. Il provoqua en duel un voyageur français qui se moquait de sa foi en Jésus-Christ au cours d'une altercation avec lui. Puis, sans raison précise, il devint musulman de son propre chef et fut expulsé à Nauplie puis à Chio. C'est là qu'il retrouva le courage de se racheter de son apostasie. Il se présenta devant la garde turque et confessa son nom de chrétien. Il fut décapité après avoir été malmené brutalement.

 

Données Protégées - Reproduction Interdite