Saint Wasnon

moine (VIIe siècle)

ou Wasnulphe.
D'origine écossaise, il fait partie de ce grand courant qui conduisait les chrétiens écossais vers le nord de la France actuelle. Il évangélisa le diocèse de Cambrai et nous savons qu'il mourut au monastère de Sainte-Marie à Condé.
saint Wasnon- Patron de Condé, (diocèse de Cambrai) - Église Saint Wasnon.
Le 3 octobre au diocèse de Cambrai : Commun des pasteurs (évêques). Les reliques de saint Wasnulphe ou Wasnon conservées à l'église collégiale de Condé furent retrouvées intactes au cours d'un incendie survenu le 15 octobre 1430. Cet événement donna un nouvel essor à son culte. Malheureusement aucun document authentique ne permet de reconstituer sa vie qu'un légende tardive associe à celle de saint Vincent Madelgaire.
'Qui était donc ce Wasnon, ou Wasnulf sous le vocable duquel est placée l'église paroissiale ? Il aurait vécu à Condé au VIIe siècle et une tradition postérieure en fait un évêque issu du clan irlandais des Scots. Qu'il ait été évêque est peu probable : nombre d'obscurs saints de cette époque sont représentés crossés et mitrés, et son nom, tout ce qu'il y a de plus germanique, infirme son origine celtique. Quoi qu'il en soit de cette appellation d'origine non contrôlée, la paroisse célèbre la "naissance au ciel" de son saint patron le 1er octobre.'
Saint Wasnon, histoire de la commune de Condé sur l'Escaut
martyrologe romain, le 1er octobre: À Condé sur l'Escaut, en Hannonie, au VIIIe siècle, saint Wasnulphe, moine, d'origine irlandaise.

Martyrologe romain

 

Données Protégées - Reproduction Interdite